10 questions à Insolente Veggie

Bonjour !

Notre blog rencontre un succès certains, nous sommes ravis et vous remercions. Nous avons donc décidé de vous en donner encore plus et dorénavant, vous retrouverez une interview tous les mardis ! Et c’est Insolente Veggie qui nous fait le plaisir de donner le coup d’envoi !

 

-Comment et pourquoi es-tu devenue végane ?

En 2006, ma colocataire était végétarienne. Nous n’en avons jamais parlé mais un jour, j’ai fait des recherches par moi-même pour savoir ce que signifiait être végétarien exactement, pour quelle raison, qu’est-ce qu’on mange, etc. J’en ai conclu que manger de la viande était parfaitement inutile et que cela entrait en contradiction avec les droits des animaux et je suis donc devenue végétarienne, puis assez rapidement végétalienne.

 

-Pourquoi « Insolente Veggie »?

Quand j’ai créé mon blog, je me disais bien que ce que j’allais dire n’allait pas plaire. Je me suis très bêtement dit qu’en précisant « insolente », les gens seraient prévenus et ne pourraient pas se plaindre de ne pas être tombés sur une végétalienne gentille. Non seulement ça ne fonctionne pas du tout, mais en plus j’ai créé le blog sur un coup de tête et si j’avais imaginé que 10 ans après il fonctionnerait toujours, j’aurais plus mûrement réfléchi mon choix. ^^

-Depuis quand dessines-tu? Comment t’est venue cette passion pour le dessin, la BD ? As-tu des moments ou endroits préférés pour dessiner ?

J’ai commencé à dessiner à 2008, en même temps que j’ai créé mon blog. Je ne dessinais pas du tout avant. Par contre, je lisais beaucoup de BD et je trouvais regrettable de ne pas voir le thème de l’exploitation des animaux traité en BD. J‘ai commencé à faire un dessin en me disant « haha, ça ressemblerait à ça »,  et puis de fil en aiguille, j’ai appris à dessiner. En général, il faut que je dessine dès que j’entends des carnistes dire des conneries, c’est ça mon moment préféré ! Et c’est souvent.

 

-Comment t’est venue l’idée de créer un blog?

Quand j’ai montré mes premiers dessins à mon entourage, ils ont dit que c’était nul mais que c’était rigolo, et ils m’ont dit de le mettre sur internet et j’ai fait ce qu’ils m’ont dit.

 

 

-As-tu des sources d’inspiration et d’influence ?

Pas tellement, il suffit d’entendre les carnistes s’exprimer sur les droits des animaux pour faire de bonnes BD, il suffit de traiter leurs arguments, de les analyser, de les illustrer, et tout de suite, c’est marrant.

 

-Tes dessins sont souvent un peu « trash » . Penses-tu que les images choc passent mieux quand elles sont teintées d’humour ? Pourquoi ce choix artistique ? Militant?

Ah bon c’est un peu trash ? Je ne me rends pas trop compte. Quand je dessine un cochon pendu par une patte en train d’être saigné, c’est trash parce que l’image de base est trash, c’est pas tellement mon dessin qui est trash. Il faut bien dire les choses !

 

-Te définirais-tu comme une militante végane ? Quelles sont les causes qui te tiennent le plus à cœur? Celles qui te mettent le plus en colère ?

Ah non, je suis une militante pour les droits des animaux, le véganisme n’est qu’une conséquence pratique. Je milite contre les causes, pas pour les conséquences ! L’abolition de la viande, la fermeture des abattoirs sont les causes que je défends le plus. Mais TOUT ce qu’on fait de mal aux animaux me préoccupe : la pêche, la chasse, la vivisection, la fourrure, la corrida…la liste est longue malheureusement.

 

-Ces derniers temps, le véganisme prend de l’ampleur, qu’en penses-tu?

Je trouve ça très encourageant, mais j’aimerais que l’ampleur prise par le véganisme se traduise plus par des avancées concrètes pour les droits des animaux. On a des revendications pour les droits des animaux, elles doivent être prises au sérieux.

 

 

-Tu as sorti 2 livres, as-tu des projets pour les mois qui viennent ?

Je continue à traiter en dessin tous les sujets qui me préoccupent, les arguments des éleveurs qui aiment leurs animaux, les aficionados si préoccupés par la sauvegarde des traditions, le salon de l’agriculture, la pénibilité du militantisme pour les animaux…Ca fera peut-être un troisième livre.

 

-Et enfin, afin de prendre part au combat acharné qui se livre depuis quelques temps sur les réseaux sociaux, peux-tu nous dire si tu es plus team houmous ou team guacamole ?

Je fréquente très peu les réseaux sociaux afin de préserver mon esprit critique et de toute façon, je refuse de répondre à une question aussi polémique.

 

———

Retrouvez IV sur son site web : ICI
Sur Facebook : ICI 

———

 

Notre BD favorite : la recette de patates ultraviolente , à lire en intégralité ICI 

 

Enregistrer

Enregistrer

5 commentaires à propos de “10 questions à Insolente Veggie

Laisser un commentaire