Guide à l’attention du carniste qui reçoit un proche végane

Comment recevoir un proche, un ami, une connaissance, un membre de la famille, quand celui-ci est VEGUANT ? Déjà, première chose, ça se prononce végane (/ˈviːɡən/). En sachant déjà cela, on part sur des bases assainies !

« Qu’est-ce qu’il mange ? Qu’est-ce qu’il ne mange pas ? Je ne peux pas le recevoir, moi. Je ne peux pas me passer de viande pour que ce soit un bon repas. Il est lourd, aussi, à s’exclure tout seul. Bon, je ne vais pas l’inviter. J’en ai tout de même envie. »

Pourquoi se poser autant de questions quand on veut recevoir quelqu’un qui n’a pas l’alimentation « classique » de notre société ? Un proche reste un proche, même s’il ne souhaite plus avoir de cadavre dans son assiette. Dans ce cas, que faire ? Est-il si difficile de préparer quelque chose d’autre quand on prépare le traditionnel morceau de viande et son accompagnement ? Peut-être pas tant que ça, au final !

 

Ce que ne mange pas votre proche végane :

Votre proche ne mange pas tout ce qui concerne les produits d’origine animale. Cela va de la viande au poisson en passant par les œufs, le lait (et ses produits dérivés) mais aussi le miel. Un rapide coup d’œil à la composition d’un produit permet de se rendre compte s’il est végane. Dans le doute il ne faut pas hésiter à demander à son proche.

Faire un repas entier végane ou seulement la part du proche :

Vous recevez beaucoup de monde, ou c’est un dîner en petit comité ? Dans tous les cas, la première question à se poser, c’est de savoir si on fait la même chose pour tout le monde ou si on végétalise un plat pour son proche. Il ne faut pas croire que les véganes vivent en dehors du temps et de l’espace, qu’ils ne fréquentent que des véganes, qu’ils ne vont que dans des restaurants véganes. Nous sommes entourés de carnistes. Nous le savons. Si nous voudrions certes les voir devenir véganes, nous les aimons cependant encore et si on préfère dîner entièrement végane, on ne va pas partir en courant et en hurlant à la mort parce que nous avons nos proches qui mangent de la viande devant nous. Choisir de faire tout végane, cependant, c’est choisir de faire plaisir à son proche végane qui verra cela comme une véritable marque d’attention et en sera sûrement très touché. C’est le moment idéal pour découvrir une autre façon de faire la cuisine ! On peut cependant décider de lui faire le même plat que les autres, mais en version végétalisée.

Comment végétaliser une recette ou prévoir un repas végane :

Il n’est pas difficile à l’heure d’internet de végétaliser un plat. Le plus simple est de faire un plat de base pas compliqué du style burger ou pizza, et de taper le nom du plat avec « vegan » à la fin comme mot clé. Beaucoup de blogueurs culinaires se sont attelés à végétaliser des recettes de manière simple et accessible, même pour les plus novices d’entre nous. Il faut cependant veiller, lors de la préparation d’un repas (surtout si on prend des sauces ou steaks de soja tout faits), qu’il n’y ait pas de produits d’origine animale dedans, notamment des œufs qui sont souvent présents dans les steaks de soja du style Fleury Michon, ou dans la mayonnaise que l’on utilise par habitude, par exemple.

Mettre le proche végane à contribution :

Qu’on le reçoive pour une soirée ou pour une semaine, pourquoi ne pas demander à son proche végane des conseils ? C’est sûrement d’ailleurs la première chose à faire et ça lui fera plaisir de faire découvrir son alimentation à quelqu’un qui ne s’y connait pas. On peut lui demander de mettre la main à la pâte en communiquant ses recettes, en lui demandant d’amener le dessert, ou même venir aider en cuisine. Impliquer son proche est le meilleur moyen d’avoir un bon petit quelque chose, de ne pas se planter, de faire plaisir et de découvrir un autre monde gustatif !

Aborder la question du véganisme avec son proche :

Au cours du repas ou son séjour à la maison, est-ce qu’on peut aborder le sujet ? Oui et non en vérité, car tout dépend de la manière de le faire. Les réflexions et blagues stupides, les véganes les ont entendues des dizaines de fois. On les connaît par cœur. Elles ne sont pas forcément mal prises, mais il est normal quand on entend la même chose à répétition que l’on soit lassé. Il ne faut cependant pas croire que les véganes vont se mettre à hurler “GoVegan” et imposer leur point de vue si on leur demande de manière sympa et respectueuse les raisons de leur changement. Si ce sujet ne vous intéresse pas, ne l’abordez pas. Parfois, c’est aussi simple que cela.

Ne pas prendre personnellement un refus :

Votre proche peut ne pas avoir envie de venir à votre barbecue qui aura du steak, du jambon, du poisson… et il vous le dit. Pour un végane, ce que vous mangez est un animal mort, du cadavre, tout comme si vous mangiez un chat ou un chien. Certains sont plus sensibles que d’autres, et ne pas vouloir venir peut ressembler pour vous à une forme d’exclusion et de rejet, mais pour lui, c’est un moyen de ne pas souffrir inutilement. Ce n’est pas contre vous, mais parfois il est normal de ne pas vouloir faire face à tant de souffrances.

Discutez, parlez, votre proche a sûrement des choses à vous dire et vous apprendre.

 

Pour trouver de bonnes recettes, c’est par ici :

 

Accro En Droit

3 commentaires à propos de “Guide à l’attention du carniste qui reçoit un proche végane

  1. Quelle condescendance dans cet article… Tellement typique… Après sa lecture, il est clair que je n’inviterai jamais de Vegans chez moi. Parce qu’en toute chose il y a réciprocité, et je ne vois pas pourquoi je devrais faire un repas uniquement pour cette personne alors que si cette personne Vegan m’invite elle ne me préparera pas un repas omnivore.

    1. Bonjour,
      Merci pour ton passage ici et ton message.
      Il y a une enorme différence entre un repas végétalien et un repas non végétalien : c’est que l’un a une dimension militante, de conviction, l’autre n’est que du plaisir gustatif. Demander a un vegane de faire de la viande a ses amis c’est lui comme demander a un juif d’inviter des nazis a sa table. Hors demander a un non vegane de preparer un plat vegane, c’est juste lui demander un autre plat.

Laisser un commentaire