Lectures véganes de l’été : les choix de la rédaction

Début juillet et juin déjà avaient une bonne odeur d’été (ou plutôt de canicule). On peut partir ou rester à la maison, être au bord de la plage comme au bureau mais on ne peut que constater que le rythme ralentit. C’est donc la meilleure période pour se plonger dans de bons livres. Et quoi de mieux que des livres véganes pour commencer ou pour aller plus loin ? Rien, et on est bien d’accord !

 

Commencer sa réflexion sur le véganisme

Yes vegan ! de Catherine Helayel

Un premier livre à mettre entre toutes les mains, il est particulièrement recommandé pour les néophytes et c’est un ouvrage à relire pour celleux qui sont plus avancés dans les connaissances sur le véganisme. L’autrice Catherine Helayel nous fait découvrir le véganisme à travers son expérience. Elle nous emmène avec elle ensuite dans la tristesse des « prédations maquillées » : l’industrie de la viande, le lait, les oeufs, les poissons, le miel mais aussi le cuir, les cosmétiques. Elle nous explique ensuite la nécessité de l’abolition pour faire ensuite un point sur le droit qui les entoure. Cet ouvrage permet de se poser les bonnes questions et d’avoir des réponses claires. Pour 9 €, on aide aussi une association puisque Catherine Helayel reverse ses droits d’auteur à l’association L214. C’est donc un deux-en-un pour les animaux !

 

Planète végane de Ophélie Veron

Petit dernier sur la planète végane (et c’est sans jeu de mots), la blogueuse Antigone XXI a écrit son propre livre sur le véganisme. Ce livre complet de plus de 500 pages en grand format explique les tenants et les aboutissants du véganisme. Elle présente dans ce livre le véganisme à la fois dans sa dimension philosophique, politique mais aussi comme une alternative à notre société actuelle. Tout est passé en revue, de la nutrition à l’environnement. Ce livre a pour but de dénoncer tous les mythes qui entourent le monde de la viande et permettre d’ouvrir les yeux au plus grand nombre. Pour les plus gros budgets, ce livre est disponible pour 17,9 € un peu partout.

 

Aller plus loin dans sa réflexion

Contre la mentaphobie de David Chauvet

Un petit tour au pays de la mentaphobie vous est proposé dans ce livre. On refuse de reconnaître une conscience aux animaux. Mais pourquoi ? Ce livre répond à cette simple question et nous explique les raisons à la fois philosophiques mais aussi scientifiques du déni de la conscience animale. Par une démonstration construite au fil des pages, l’auteur nous montre que ce rejet n’a plus lieu d’être. De nombreuses études montrent que les animaux ont une conscience et dès lors, notre comportement envers eux peut être qualifié de criminel. Un livre qui coûte 9 € et qui en apprend beaucoup sur le monde animal et déconstruit des idées reçues même quand on est végane.

 

La politique sexuelle de la viande de Carol J. Adams

Un bon pavé qui fait envie et qui sera ma lecture de l’été. Écrit dans les années 90, La politique sexuelle de la viande montre comment exploitation animale et patriarcat sont liés. La consommation de viande vient directement du fait que nous y voyons un symbole de virilité. Le genre est lié à la vision des animaux. C’est notamment le cas dans sa première partie «  les textes patriarcaux de la viande ». Dans un souci de lutte intersectionnelle, cet ouvrage se pose comme une référence à ne pas louper. Disponible seulement en grand format, il est au prix de 19 €.

 

La rédac’ chef vous conseille également ses lectures :

Ainsi que, plus costaud, pas facile à lire mais réflexion intéressante :

 

Se faire plaisir en cuisinant végane

L’été est la belle saison avec ses fruits et ses légumes variés. Pourquoi ne pas se prendre un petit ou grand livre de cuisine végane et découvrir toute la gamme variée et délicieuse que les véganes s’octroient ? On est bien loin de se contenter de salade. Dernière acquisition pour moi, c’est le livre de cuisine Pâtisserie Vegan afin de pouvoir reproduire tous mes gâteaux adorés depuis mon enfance. Il existe une multitude de livres de cuisine à tous les prix qui vous feront saliver juste à voir les photos.

Dans un souci de promouvoir les librairies, je vous recommande de demander ces livres auprès d’elles.

Passez un bon été plein de lectures véganes !

 

 

Accro en Droit

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire