L’erreur, comme le rire, est humaine

Personne n’est infaillible. Même les véganes, surtout les véganes de l’équipe Le Tofu Te Parle. Comme j’ai beaucoup d’humour et d’autodérision, j’ai décidé de vous dévoiler nos fails les plus mémorables. Il y a aussi les miens dans le lot, et je suis rassurée d’apprendre que mes compagnon.ne.s soient autant des boulets que moi 😀 !

 

Les mauvaises habitudes ont la vie dure

Un jour, en me rendant à Sephora (ne me jugez pas), j’ai craqué sur un contour des yeux beaucoup trop kawai, dont la marque est souvent plébiscitée dans des groupes beauté que je suivais à une époque. Je l’ai mécaniquement acheté en oubliant de vérifier sa composition. Très probable d’ailleurs que la marque en question, d’origine coréenne, teste sur les animaux.

 

Mika a longtemps continué d’acheter des Mikado au chocolat noir sans se rendre compte qu’ils contenaient du lactosérum en poudre de lait (aïe), du beurre concentré (ouille), et de l’huile de palme (aoutch).

 

Noita a cru un certain moment que les TUCS étaient véganes. Que nenni : on y retrouve aussi des œufs.

 

Je me rappelle aussi avoir longtemps continué de boire de l’Arizona, c’est tellement bon et sucré, et j’évitais bien évidemment d’acheter la gamme au miel. Sauf que TOUTES leurs boissons en contiennent ! Grrrr !

 

 

Et les cachous ? Vous connaissez ? Moi qui adore la réglisse, j’achetais ça les yeux fermés. C’est lorsqu’on m’en a offert il y a quelques temps que j’ai réalisé qu’ils n’étaient pas véganes ! On y retrouve de la gélatine et du lactose.

 

Laura s’en est bien sortie. Suite à l’acquisition d’un pull, sans avoir pris soin de regarder son étiquette et ses 8% de laine, elle a pu le retourner (en magasin, n’allez pas croire qu’en retournant un pull, il devient végane !)

 

À l’époque où j’ai voulu reprendre le dessin et la peinture, je me suis rendue en boutique spécialisée. Sous l’euphorie, j’ai donc acheté papier, cahiers, encre et pinceaux, etc. C’était sans compter que ces derniers étaient en poil de poney et de porc ! J’aurais dû m’en douter en voyant leur prix…

 

 

Les produits traîtres

Titenoon, toute fière de réaliser un vernis végane, y a rajouté du colorant carmin.

Dans la même veine, Mika, en pleine dégustation d’une glace à l’eau rouge, se rappela bien trop tard que cette dernière contenait le même colorant.

 

Pourquoi ce colorant n’est-il pas végane ? Tout simplement car le colorant rouge ou carmin vient de la cochenille.

La cochenille est un insecte de la famille des coccidés, dont une espèce mexicaine, écrasée, fournit une teinture rouge. Le colorant rouge Cochenille se présente sous forme de solide friable ou de poudre rouge à rouge foncé. L’extrait de cochenille est généralement un liquide rouge foncé mais peut également être séché pour obtenir une poudre. (Wikipedia)

En cherchant cochenille dans Google Image, vous ne tomberez pas toujours sur une image aussi jolie…

 

Sarah, quant à elle, a enchaîné les déceptions en apprenant que les soupes aux légumes, les bouillons, les chips et les pots de sauce vendus dans le commerce étaient parfois très loin d’être végane. Oui, les soupes de légumes qui sont censés, à nos yeux de pauvres consommateurs, ne contenir que des légumes, contiennent souvent aussi du lait… Et les bouillons peuvent également contenir des œufs. Elle n’est pas la seule, Accro En Droit (oui, elle fait partie de notre équipe) a subi les mêmes déboires.

 

 

En voulant bien faire

Marine a longtemps pensé que les yaourts au soja de St Hubert 41 étaient véganes. C’était sans compter sur la vitamine D dont ils sont composés, qui est d’origine animale.

 

Il s’avère qu’à leurs débuts, de nombreux véganes comme Melvin, souhaitaient se supplémenter en B12 en achetant celle-ci en pharmacie, alors qu’elle contient du lactose, en plus d’être testée sur les animaux !

Retenez donc une chose : il est préférable d’acheter la B12 sur les sites comme The Vegan Society.

 


 

Retenez également que l’erreur est humaine, et que c’est en se trompant que l’on apprend et que l’on s’améliore. Un.e végane n’est pas vraiment végane si il ou elle n’a pas manqué une fois à son instruction. J’espère que grâce à nous, vous vous éviterez de nombreuses déconvenues.

Et vous, quels sont vos fails les plus monumentaux ? 😉

 

@Saoyiste de Version Vegan.

 

5 thoughts on “L’erreur, comme le rire, est humaine

  1. Ça me rassure, je ne suis pas le seul à me faire avoir !
    Avant-hier, mon copain a voulu manger à Buffalo Grill (oh God…) donc j’ai pris des frites à volonté et des « onion rings » avec de la salade sur laquelle se trouvait une sauce type vinaigrette blanche (je ne suis pas trop calé en sauces). Avec du recul, je suis sûr qu’il y avait de la crème ! ????

    1. Arf, on a beau faire du mieux que l’on peut, malheureusement on ne contrôle pas tout. Bravo à toi d’avoir réussi à manger à Buffalo Grill ^^’
      Saoyiste.

  2. Donc la B12 du laboratoire Gerça n’est pas Vegan ? Je suis partie du principe qu’elle l’étais comme n’importe quelle B12 … Faut que je cherche des infos du coup …
    En tout cas pour une toute jeune Vegan , j’ai fait ma transition en février 2017, ça me rassure de me dire que c’est pas trop grave de faire des échecs et que ça sert à rien de culpabiliser

    1. Selon moi, être végane c’est faire du mieux que l’on peut. Il est impossible d’être végane à la perfection. Rien qu’en conduisant on écrase des insectes volants, idem en marchant… Et on ne peut pas tout contrôler.
      L’humain est faillible, on fait tous des erreurs, il s’agit ensuite d’apprendre et de ne plus recommencer 🙂
      Saoyiste

  3. La B12 en ampules buvables Gerda vendues en pharmacies sont les seules véganes (et c’est pas trop cher pour une prise hebdomadaire de deux ampoules de 1000 milligrammes) et pour infos certains yaourts St Hubert sont devenus véganes suite au tollé que ça avait fait sur les réseaux sociaux 😀 et ils sont trop bons…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *